Histoire de Webster

La compétition du Trophée Webster fait partie de l’histoire de l’aviation canadienne depuis le début des années 1930 – une époque où le Canada entre dans « l’esprit de l’aviation ». Bien que le premier vol en l’avion du Canada (J.A.D. McCurdy et le « Silver Dart ») a eu lieu à Baddeck, en Nouvelle-Écosse au début de 1909, les avions étaient encore relativement nouveaux aux Canadiens – beaucoup de Canadiens à l’époque avaient jamais vu un avion dans l’air.

Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux anciens pilotes militaires et des pilotes civils ont acheté quelques-uns des centaines d’avions militaires désaffectés. Certains de ces pilotes ont établies des opérations commerciales transportant de la marchandise ou des passagers; d’autres ont participé à « barnstorming » – des tournées de campagne, l’acrobatie aérienne, « wing walking », et d’autres activités à la grande surprise et le plaisir des curieux.

En 1927, le gouvernement du Canada a signé un décret en conseil pour développer les aéroclubs. Ces clubs avaient besoin au moins 30 membres qui étaient déjà pilotes brevetés ou intéressés à se suivre une formation de pilote. Les membres devaient investir dans un aérodrome et un atelier. En retour pour cet investissement, ils recevraient deux avions légers. Les clubs devaient embaucher un instructeur et un mécanicien.

Évidemment, le plan a été accueilli avec un grand enthousiasme du public canadien. Pour promouvoir les clubs et augmenter l’intérêt pour l’aviation, les clubs ont commencé des « Air Pageants » avec des affichages acrobatiques et offrant des vols pour passagers. L’un des évènements majeurs a été le « Trans-Canada Air Pageant » pendant la période de juillet à septembre 1931. Des pilotes des Forces armée canadiennes et de divers clubs de vol ont traversé le Canada pour participer à des spectacles aériens pour un tiers d’un million de membres du public.

John Webster Jr. était l’un des pilotes civils qui a participé au « Trans-Canada Air Pageant » en 1931. En Juillet 1931, John a volé son « Curtiss-Reid Rambler » représentant le Canada à la « King’s Cup Air Race » en Angleterre. Un mois plus tard à Saint-Hubert, Québec, pendant une pratique pour une compétition d’acrobatie aérienne, John Webster a été impliqué dans un accident d’avion mortel. L’année suivante, le père de John (Dr John C. Webster, de Shediac, au Nouveau-Brunswick) a créé la compétition « John C. Webster Memorial Trophy » en mémoire de son fils.

Le célèbre sculpteur canadien R. Tait MacKenzie a conçu une figure de bronze du dieu grec « Icarus » représentant la jeunesse et le vol. Cette figure est devenu le Trophée Webster et est exposée au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada à Ottawa. Le trophée est mis à disposition chaque année durant la Semaine Webster pour une apparition au banquet de présentation des trophées Webster.

La compétition du Trophée Webster est en opération depuis sa création en 1932, interrompue une fois par la Seconde Guerre mondiale et à nouveau en 1954 en raison de la hausse des coûts administratifs.

Gagnants et finalistes precedents

Photos

Eunice Carter

Eunice Carter

Le samedi 8 novembre 2003, Eunice Carter, amie de longue date et promotrice de l’aviation générale au Canada ainsi qu’administratrice et force principale derrière la Compétition du trophée Webster Memorial est décédée paisiblement à l’hôpital général d’Ottawa.

Connue comme « Ma Webster » de tous ceux et celles impliqués dans la compétition, Eunice a montré un inlassable dévouement pour l’aviation générale avec ses efforts concernant la Webster et ses fréquentes interactions avec les diverses agences de soutien impliquées dans l’aviation générale. Récipiendaire du Diplôme de la Fédération aéronautique Paul Tissandier (organisme à la tête des sports aéronautiques) plus tôt cette année, Eunice a aussi gagné le reconnaissance du prix COPA Award of Merit en 2000 et a été nommée “Honourary Snowbird #1″ par l’équipe de démonstration acrobatique aérienne les Canadian Snowbirds.

Parmi ses activités Eunice a offert sont fervent soutien à la Société du cancer du sein du Canada et participait activement dans le groupe de support du cancer Living for Today où elle était particulièrement efficace dans l’aide à ceux qui commencent leur traitement.

Les dons pour la Société du cancer du sein du Canada et la l’Association canadienne du diabète sont les bienvenus avec gratitude.